• Accueil
  • Codex 21
  • Spectacles
  • Evénementiel
  • Pédagogie
  • Association
  • ••• Codex 21
    présentation

    Codex 21, ou Traité Aframopéen de la Syntaxe Cinématique Mélanienne Oyo-Havanaise.

    Codex 21 : est une suite musicale qui recense la plupart des rythmes ou "toqués" des tambours batas de La Havane, grâce auxquels sont transmis des messages de la terre (aye) vers le monde des dieux (olorun). Elle permet au public d'entendre un des orchestres du répertoire liturgique yorouba de Cuba. Les tambours batas sont originaires de l'empire de Oyo en Afrique et sont arrivés aux Amériques à partir de 1830 avec la traite négrière atlantique. Ils sont devenus aujourd'hui les instruments principaux d'un rite majeur afro-cubain : la santeria.
    ... A Cuba, ils sont joués au nombre de trois : l'okonkolo, l'itotele et l'iya et pour la grande majorité du répertoire, ils accompagnent des chants et des danses. Parfois ils ont pour mission de saluer seuls, les divinités ou orichas, et interprètent une suite de polyrythmies appellées : "Oru seco". Le principe de CODEX 21 est copié sur celui de l'oru seco.

    Les musiciens de Bwa Caïman, dans cet enregistrement, respectent l'ordre imposé par l'oru seco, auquel ils additionnent d'une façon originale les autres toqués que l'usage réserve habituellement à l'accompagnement musical et chorégraphique.
    ... L'interprétation de cette séquence confronte le musicien, à plusieurs difficultés : l'endurance, l' interprétation et la mémoire.
    ... L'intreprétation : chacun des rythmes est intimement lié à l'archétype de l'oricha auquel il s'adresse et impose à l'interprète une concentration toute particulière.
    ... L'endurance : la pièce qui dure au minimum 45 mn est conçue en un seul mouvement et ne comporte qu'une seule pause.
    ... La mémoire : on peut imaginer l'itinéraire nécessaire du musicien et la complexité de l'apprentissage de cette tradition mélanienne orale. Les anciens répètent souvent : "el tambor habla lengua" (le tambour parle), et avant que cette phrase prenne tout son sens, bon nombre d'années sont nécessaires pour comprendre la Syntaxe cinématique de ce language oyo-havanais extrêmment élaboré.
    Ecouter des Extraits
    de CODEX 21 sur MySpace